Trier, donner, revendre, jeter… Comment désencombrer sa maison ?

Chaque changement de saisons peut vous faire prendre conscience de Votre Besoin de faire du tri dans les armoires, le dressing, le garage…

 

La même question se pose, comme une ritournelle : garder, ranger, revendre ou jeter…

 

D’autres questions surgissent : par quoi commencer ? Qu’est-ce qu’on garde ?  Et une fois qu’on a tranché, on en fait quoi ?

 

Commencer par Faire le tri?

Pour savoir comment trier ses affaires, il existe des questions à se poser. Comme

  • Ai-je utilisé l’objet ou porté ce vêtement au cours de l'année écoulée ou lors de la saison précédente ?
  • Cet objet/ ce vêtement me procure-t-il de la joie ? Me rend-t-il belle ?
  • Ai-je de la place pour garder cet appareil ?

Une fois qu’on a trié, plusieurs catégories d'objets émergent :

  1. Ceux à garder. Il ne reste plus qu’à leur trouver une place.  
  2. Ceux qui doivent partir et sont en bon état. Donner ou vendre, il faut maintenant décider de leur sort.
  3. Ceux à réparer. Grande catégorie d’objets plus ou moins cassés, qu’on veut réparer, mais qu’on n’a jamais réparé. Faut-il les réparer ? Et si pas, à qui les donner ? Ou les jeter ?
  4. Ceux à jeter. Pas de doute, ils sont irréparables. Ou n’intéresseront personne, même si on les donne avec le sourire.

Pour chaque catégorie, on détaille quoi en faire dans la suite de l'article.

 

Comment se débarrasser des objets en bon état ?

  • Donner : Pour offrir une nouvelle vie, pour faire plaisir… Ne négligez pas votre joie de transmettre, de rendre service.
  • Vendre : Si on n’a plus besoin d’un objet, mais qu’il est encore en bon état et peut être utile à d’autres, on peut le revendre. À un prix juste, on trouve facilement un acheteur. Pensez :  brocante, magasin d'achat-vente, dépôt-vente, groupe Facebook de seconde main dans votre région, site de vente… Vous participez aussi à une dynamique économique à viser écologique. Donner ou revendre permet à la personne qui récupère l’objet de ne pas en acheter un neuf. On évite ainsi la fabrication d’un nouvel objet, la consommation de ressources et d’énergie que cela entraîne.
  • Réparer : Il faut se projeter : une fois l'objet réparé, qu'en fera-t-on ? Est-ce qu'il ne finira pas quand même dans la pile "doit partir" ? Autre indice : s’il est cassé ou en panne depuis plus d’un an, peut-être n’est-il pas très utile. Pas facile de réparer soi-même les objets cassés ou en panne. Pensez guides et tutoriels sur internet, bricoleur averti dans un Repair Café, magasin spécialisé ou chez le fabricant pour trouver une pièce de rechange…
  • Jeter : En fin de vie, non réparable… Certains objets iront en déchetterie. Renseignez-vous auprès de votre mairie, si vous ne connaissez pas les adresses, les jours selon la catégorie d’objet. Pensez aussi chiffonniers pour les vêtements en tristes états.

Peggy DYEVRE 

06.23.36.06.63

Bâtiment 9 - 23, rue champ Lagarde

78000 VERSAILLES

N° de Siret 817 870 900 00013