Pourquoi a-t-on du mal à se séparer de certains objets ?

Focus en 3 épisodes, aujourd'hui épisode 3

 Prisonnier de la famille et des amis

 

Il existe aussi les objets qu’on n’a pas choisis.

Ceux qui s’imposent à nous par l’héritage ou le don.

Vous faites plaisir, mais sans vous faire plaisir.

 

La chose est encore plus difficile quand ce sont des meubles et vêtements hérités de parents défunts.

On entend souvent “J’ai l’impression de mettre … à la poubelle”, surtout si l’on doit gérer seul des affaires de ses parents décédés. 

 

Ces objets sont des reliques liées à un drame, ils sont étouffants et plongent dans l’inertie. Pour sortir de cette « sacralisation » et reprendre la main sur un espace qui vous appartient maintenant, il faut commencer par faire le point sur vos objectifs, vos envies personnelles et familiales.

 

Cette étape peut prendre du temps, car vous devez commencer par accueillir vos émotions.

L’accompagnement terminé, on entend alors “Je me sens complètement libérée, je n’ai gardé que ce que je voulais et je ne me sens plus enchaînée à quoi que ce soit. Je ne garde plus que les plus jolies cartes postales, dans une boîte.” Comme c’est étrange, le pouvoir des cartes postales...

 

Peggy DYEVRE 

06.23.36.06.63

Bâtiment 9 - 23, rue champ Lagarde

78000 VERSAILLES

N° de Siret 817 870 900 00013