Le processus de décision de ranger et de s’organiser.

L’impact des mots !

 

Pour cette démonstration, nous prendrons appui sur la psychologie de la décision dans le cadre de l’économie comportementale et nous évaluerons le rapport existant entre les gains et les pertes.   

                   Notre cerveau ne perçoit pas de la même façon les gains et les pertes,

  • Aucune évaluation aujourd’hui en valeurs absolues,
  • Propre de l’Homme : l’aversion aux pertes. Dossier sensible !

      En 1979, Kahneman & Tversky ont démontré que nous avions une véritable aversion à la perte. (Source schéma - rishidean.com)

Finalement tout repose sur la formulation : le résultat de notre démarche est-il perçu comme un gain où une perte ?

L’impact psychologique est clair, nous avons une aversion à la perte. Le résultat dépend donc du point de référence utilisé.

Qu’est-ce qu’un point de référence dans la psychologie de la décision ?

-          Le statu quo,

-          Le contexte ou formulation du choix,

-          Les normes sociales,

-          Les comparaisons sociales,

-          Les objectifs et les aspirations personnelles

Pour rééquilibrer, il faut arrêter de dire je suis incapable de ranger ou de m’organiser ! Mais positionner notre nouveau point de référence en gain, c’est-à-dire en une décision affirmative :

      - « Je veux avoir… » ou « J’ai… »,

      - « J’ai décidé de me rendre… » ou « Je suis… 

 

      - « J’ai choisi de ne plus avoir… » ou « Je n’ai plu… ».

Peggy DYEVRE 

06.23.36.06.63

Bâtiment 9 - 23, rue champ Lagarde

78000 VERSAILLES

N° de Siret 817 870 900 00013