Accumulateur parce qu'acheteur compulsif

Entasser, empiler, la masse de vos accumulations deviendra tôt ou tard une source de stress. Visuel dans un premier temps, puis culpabilisant, car vous serez en train de contempler le résultat du plaisir stricte de l'éphémère. Quel gâchis !

 

Nous pouvons choisir de nous victimiser en accusant notre société de consommation qui nous gangrène tous. Ou à la puissance des stratégies marketing, qui nous transforme en proie facile des marques via les influenceurs, en jouant sur l'émotion. On veut acquérir un style, en achetant une image. Sans répit, elles traquent toutes les tranches d'âges... Leur atout principal : la comparaison, autrement dit l’effet mimétisme ou tribu.

 

Si nous prenons conscience raisonnablement des réelles motivations qui stimulent nos envies de possession. Nous pourrions formuler deux questions avant de céder à l'acte d'achat, afin de nous intéresser à l'envie et à la conséquence :

  • Est ce bon de l'avoir ?
  • A quel prix ?

Pour être, pleinement, nous n'avons pas besoin d’avoir la lune pour avoir des étoiles dans les yeux. Pour les plus jeunes, l'apprentissage passe par la patience et non l'instantanéité ou le mimétisme, mais par l'affirmation de soi.

Peggy DYEVRE 

06.23.36.06.63

Bâtiment 9 - 23, rue champ Lagarde

78000 VERSAILLES

N° de Siret 817 870 900 00013