Vous avez dit phobique administratif ?

Apparue en 2014 avec “l’affaire Thomas Thévenoud”, nom du secrétaire d’État au Commerce extérieur de l’époque, qui était accusé de fraude fiscale. Pour se défendre, il avait invoqué la phobie administrative afin de justifier ses loyers impayés et l’absence de déclaration de ses revenus 2012.

 

La phobie administrative, info ou intox ?

Le phénomène de la phobie administrative ne serait pas une excuse pour procrastinateur aguerri ou d’affabulateur, mais répondrait à un processus d’évitement lié à une peur ou une angoisse suite à un traumatisme.

Bien que les témoignages des personnes qui déclarent souffrir de cette phobie existent. A ce jour, elle ne fait l’objet d’aucune classification psychologique internationale.

 

Néanmoins une phobie se définit de la façon suivante : peur ou aversion instinctive, morbide, angoisse éprouvée devant certains objets, actes, situations ou idées.

Ils auraient été constaté que les phobiques administratifs ressentiraient différents symptômes physiques comme maux de ventre , de têtes, nausées au moment de traiter les papiers ou juste d’ouvrir son courrier, dans des cas extrêmes en passant devant sa boîte à lettres.

A terme, les conséquences peuvent être très grave, d’un point de vue financier, matériel et psychologique.

 

Les origines de la phobie administrative

Une phobie naît d’un traumatisme, elle a pour conséquence le refus catégorique ou la fuite, dans le but d’éviter la source de souffrance et de mal-être.

 

Dans le cas de la phobie administrative, les causes peuvent-être :

  • Un manque de confiance en soi et d’estime de soi.  « Serais-je capable ? », « Si j’échoue, quelle honte ! ».
  • Après avoir reçu un courrier porteur d’une mauvaise nouvelle comme une lettre de licenciement ou annonçant un décès.
  • Aux conséquences dû à l’absence de gestion de son administratif, comme l’amoncellement des pénalités suite à des factures impayées, un contrôle fiscal après avoir mal rempli ou oublier de faire sa déclaration d’impôts.
  • L’expression d’une forme de rébellion en refusant de se soumettre aux contraintes et devoirs de tout citoyen responsable.

 

Comment repérer un phobique administratif ?

Sa boite aux lettres déborde. Si celle-ci est vide, le courrier non ouvert s’entasse dans divers endroits chez soi, au bureau, sac, voitures… souvent sans aucun tri. Factures et prospectus sont mélangés. Il est interdit bancaire, dans les cas les plus graves.

 

 

Comment sortir de la phobie administrative ?

La phobie est une forme de contrôle de son environnement élaboré en véritable système de défense personnel, afin d’éviter de se confronter à l’origine d’une souffrance.

 

Un accompagnement psychologique peut-être souhaitable, ainsi que la mise en place d’une organisation et de rangements pour que le traitement administratif soit allégé au maximum et devienne une habitude. Il faut comprendre et agir en prenant de nouvelles habitudes.

Selon vos moyens, vous pouvez trouver un accompagnement auprès d’une assistante sociale, dans les Maisons de service public dédiées à l’aide dans les démarches, des professionnels du rangement pour organiser votre espace traitement administratif et vous aider dans la mise en place de votre nouvelle organisation, enfin prenez les services d’une assistante administrative indépendante.

Peggy DYEVRE 

06.23.36.06.63

Bâtiment 9 - 23, rue champ Lagarde

78000 VERSAILLES

N° de Siret 817 870 900 00013