Quand la science lève les freins au rangement !

Cette étude trouve son origine dans les propres difficultés d'une chercheuse américaine, du nom de Winterich, à se débarrasser de ses vieux objets. Le projet a démarré, au moment où elle a réalisé, qu’elle conservait un vieux short de basket parce qu'il lui rappelait sa victoire face à une grande équipe rivale au collège. Elle avouait que c’était le souvenir de la victoire qu’elle souhaitait conserver dans l’acte de conservation de ce short ! 

 

A la fin de l'étude, les chercheurs ont émis l'hypothèse suivante : les personnes seraient plus enclins à faire don de leurs objets à forte valeur sentimentale après avoir pris une photo. Les personnes désirent avant tout conserver des souvenirs. 

Mme Winterich ajoute qu'en utilisant la méthode des photos, elle espère "qu'on pourra non seulement faciliter le fait de se débarrasser d'objets devenus encombrants, mais aussi stimuler le processus de dons, ce qui bénéficiera aux associations caritatives et au public auquel elles viennent en aide."

En conclusion, Une photo peut facilement vous permettre de conserver un souvenir sans encombrer votre espace de vie.

Les résultats de l'étude ont été publiés dans le Journal of Marketing 2017.

 

Peggy DYEVRE 

06.23.36.06.63

Bâtiment 9 - 23, rue champ Lagarde

78000 VERSAILLES

N° de Siret 817 870 900 00013