Minimalisme et la démarche zéro déchet

Splendide Photo d'un site inspirant pour le sujet : laréunionterresacrée.fr

 

La démarche minimaliste commence souvent par une impulsion personnelle. La personne décide de reprendre sa vie en main et comprendre l'impact du pouvoir, parfois néfaste, de certaines possessions.

L'étape du tri qui allège et permet de profiter du bonheur de n'être entouré que par des éléments qui procurent du bien-être (utiles ou décoratifs).

La dimension écologique ne s'applique qu'à l'individu et cette étape est appelée "feel good" par les minimalistes qui veulent pousser cette intention de bien-être à la communauté.

 

 

Pour ces derniers, leurs choix s'affinent et leur prise de conscience prend une dimension plus sociétale et engagée.

Ils décident de modifier leurs façons de consommer, de voyager, d'utilisation du numérique. Adieu fast fashion, consommation industrielle et thésaurisation numérique. C'est une prise de conscience heureuse et responsable. 

 

Et vous, où en êtes-vous ?

 

Peggy DYEVRE 

06.23.36.06.63

Bâtiment 9 - 23, rue champ Lagarde

78000 VERSAILLES

N° de Siret 817 870 900 00013