Vous serez de quelle couleur demain ?

L'année dernière, je vous avais rédigé cet article : 

"Black friday, des chiffres qui rendent verts ! Ironie qui donne la nausée... Symbole de la consommation de masse, 1 personne sur deux déclare qu'ils se laisseront tenter. L'impact environnemental n'est plus à démontrer, mais à rappeler pour changer la donne et passer joyeusement au vert !

 

Le vêtement est incontestablement le vainqueur de ce challenge commercial. Alors qu'une benne de camion est jetée par seconde dans le monde et qu'en moyenne, environ 70% de nos vêtements accumulés dans nos armoires ne sont jamais portés.

En deuxième position, nous retrouvons les appareils électroniques. Ils représentent environ 50 millions de tonnes de déchets. Tout en sachant que le recyclage n'est possible qu'à hauteur de 20%...

 

Tout se passera en quelques clics, ce qui explosera l'émission de co2 entre utilisation d'internet, les livraisons et le grand nombre de retours colis qui ne conviennent finalement pas. Tout cette énergie consommée pourquoi  ?Pour posséder l'objet, mirage de notre bonheur.

 

Permettez-moi de vous suggérer de courir (c'est bon pour la santé) dans votre librairie la plus proche (vous stimulez l'économie locale) et d'acheter le livre de Fumio Sasaki "L'essentiel et rien d'autre". C'est un ancien acheteur compulsif qui a découvert que le bonheur n'était pas dans la possession d'objets. "

 

Finalement, l'année est passée et rien ne change. Si ce n'est le contexte sanitaire actuel. Confiné chez nous, magasin fermé avec l'ignominie de l'essentiel ou non sans prise ne compte in fine des modifications inhérente à la situation actuelle, notamment suite aux différentes fermetures administratives.

 

Nous ne sommes pas là pour débattre de la justesse des décisions prises, mais de rationnaliser finalement notre rapport à nos possessions, le pouvoir que nous avons en tant que consommateur (sacré sentence du marché ! ) d'impacter par nos achats la planète à court moyen et long terme.

 

Par ailleurs, cette période de confinement vous a peut-être permis de faire un bon état des lieux de vos placards. Alors vous avez envie de quoi pour demain ? Céder aux mirages des promos de masse, donc folie consommatrice ou découvrir, redécouvrir vos commerçants de proximité. Cette année, encore plus, mon choix est fait : less is better. Et vous, vous serez de quelle couleur ?

 

Peggy DYEVRE 

06.23.36.06.63

Bâtiment 9 - 23, rue champ Lagarde

78000 VERSAILLES

N° de Siret 817 870 900 00013