Le rangement est « hype ». Naturellement !

Tout à commencer par un article récemment parut sur le site elle.fr (le 17 avril, pour être tout à fait exacte et par la même occasion, vous facilitez les recherches), l’intitulé était « La hype du rangement, ou comment reprendre le contrôle de nos vies ». Affirmation ou uniquement un astucieux titre pour attirer sciemment l’attention par une étrange jeu de paradoxes ? A ce stade, la lecture de cet article était incontournable.

 

« La » hype ? Par définition, hype est une attitude, quelqu’un ou quelque chose qui a fait l'objet d'une attention particulière de certains médias, à un moment ou à un autre. « La » désignait les pétillantes fondatrices de the Home Edit, Clea Shearer et Joanna Teplin, professionnelles de l’organisation qui étaient sur existée devant la perspective de ranger le garage de Kloé Kardashian. En même temps, nous sommes habitués aux réactions exaltées de l’autre côté de l’océan. It’s amazing, sure ! Ainsi que chaque événement de la famille Kardashian, qui retient toujours l’attention. 

 

Le rangement est tendance, puisqu’il intéresse les « people ». La période inédite que nous vivons, depuis un an, dans le contexte de la pandémie mondiale nous a contraint à rester chez nous, quel que soit notre condition sociale.

Mais recentrons notre attention sur le sujet : Le rangement. Ainsi que sur le reste du titre « reprendre le contrôle de sa vie ». Une perspective d’article qui m’enchante, puisque nous nous concentrerons finalement sur les effets bénéfiques du rangement. 

 

Les bienfaits du rangement

 

Notre environnement reflète indubitablement notre état d’esprit. Lorsque vous n’allez pas bien, que le désordre s’installe autour de vous, que vous n’avez pas envie de prendre soin de vous. Il semble impératif d’agir vite en essayant de comprendre, afin d’agir pour reprendre le contrôle, pour y voir plus clair. 

 

Les oreilles des adeptes du bordel vont siffler. Alors que leur agissement est une prise de position qui sert à exprimer, à affirmer un choix qui participerait à la recherche de différenciation en s’affranchissant des codes normatifs de notre société. Le rangement serait synonyme de maitrise.

En même temps, ce n’est pas faux. Un environnement rangé et ordonné est source d’apaisement, plus que de maîtrise parfaite étant donné qu’il ne comprend pas les imprévus. En revanche, il évite toute forme de stress visuel et toutes les montées d’angoisses occasionnées liées aux recherches incessantes d’objets ou documents. Besoin d’un exemple ? Combien de fois cherchez-vous vos clés ?

 

A ce propos, la clé de l’apaisement est avant tout psychologique, avant d’être physique. En effet, il vous faudra commencer par prendre conscience du niveau d’encombrement, puis des freins pour remédier à cette situation. Certains traumatismes peuvent aboutir à l’accumulation. Cela vous rassure. Cela vous permet de vous prouver quelque chose, en quelque sorte, comme les bordéliques, de vous affirmer.

 

C’est une sorte de démarche que l’on peut assimiler au processus de lâcher prise, puisque vous réalisez que l’action de vider, en vous délestant du superflu, vous fera un bien fou !

En revanche, il faudra que vous acceptiez que cette démarche libératrice est avant tout personnelle et individuelle. Vous devez vous mettre au cœur même du processus. Il n’y a que vous et uniquement vous qui connaissez vos besoins. Personne d’autre.

Vous ne savez pas comment faire ? Pour vous aider dans ce cheminement, vous pouvez utiliser la pyramide des besoins de Maslow. Elle est très utile et vous guidera dans le processus de hiérarchisation de vos besoins. 

En effet, le rapport entre les besoins primaires et les besoins secondaires doit être équilibré. Cela vous permettra d’abandonner cette tendance purement anthropologique dite du chasseur/cueilleur. Un réflexe qui nous pousse à accumuler de peur de manquer, par exemple.

 

Si on devait résumer les impacts bénéfiques d’une vie plus rangée, d’une vie plus ordonnée :

  • Votre esprit est libéré et apaisé. En vous remettant au cœur du processus, vous avez pris le temps d’identifier et de comprendre vos véritables besoins. Vos idées sont devenues plus claires. Vos choix se sont affirmés. L’action de trier sera facilitée. Plus vous pratiquerez régulièrement le tri, plus il deviendra formalité, comme l’acte quotidien de se brosser les dents. Ce sera à vous de déterminer le bon rythme. Il y a quelque chose de plus fort : « Faire le tri chez soi permet de faire le tri en soi ». 
  • Lorsque votre environnement de vie est désencombré, lorsqu’il est allégé. Il se transforme en source de joies et de plaisirs. Il correspond à vos désirs. Il est à votre image. Vous atteignez votre objectif : un intérieur rassurant et protecteur. Vous avez fait quoi ? Uniquement en triant, en désencombrant, en rangeant, bref reprenant le contrôle. Uniquement parce que vos choix ont été fait librement et en pleine conscience. Vous dites adieu aux sources de stress visuel oppressant occasionné par votre masse de possession, surabondance de formes et de couleurs.
  • La motivation revient, ce qui actionnera les leviers de productivité pour renouer avec la performance et la libération de votre créativité. Une énergie retrouvée qui stimulera toutes vos envies. Entreprendre et renouer C’est renoué avec le fameux adage « Une place pour chaque chose, chaque chose à sa place » et cerise sur le gâteau « au bon moment ». Le rêve.
  • Finalement, le bonheur à l’état brut. Vous voilà libéré du superflu, enfin vous vous retrouvez. Vous goûtez au plaisir de dormir sereinement et totalement apaisé, avec vous grâce à vos choix en pleine conscience et dans vos relations. N’oublions pas, même si la période est complexe que nous sommes des êtres sociables. Tout bonnement parce que vous êtes aligné. Adieu stress et autres sentiments négatifs !

Vous en doutez encore et vous avez besoin d’un exemple ?

Est-ce que les résultat d’une étude scientifique vous aiderez ? Celle menée à l’université St Lawrence de New York (USA), qui a récemment conclut que dormir dans une chambre en désordre perturbe le sommeil ou la qualité d’endormissement et peut augmenter le stress, voir les troubles psychiques dans les cas les plus graves.

 

Hype ou pas hype, le rangement libère, apaise et vous permet de profiter pleinement des plaisirs de la vraie vie ! 

Peggy DYEVRE 

06.23.36.06.63

Bâtiment 9 - 23, rue champ Lagarde

78000 VERSAILLES

N° de Siret 817 870 900 00013